Dominique Bertinotti adresse ses voeux aux lesbiennes en enterrant encore une fois la PMA.

Ce soir, à 19h, au 11 rue de Constantine (Paris 7e, métro Invalides) un rassemblement est organisé pour protester contre les dernières déclarations de Dominique Bertinotti au sujet de la loi « familles » et réclamer la PMA pour toutes les femmes en rappelant au gouvernement ses engagements. Ce rassemblement, initié par Barbi(e)turix, le collectif OUI OUI OUI, FièrEs et Gouine comme un camion est soutenu à l’heure actuelle par 23 associations et collectifs (LGBT, hétéros, féministes, politiques, associations familiales, etc.).

Communiqué de presse :

Dominique Bertinotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la Famille (mais visiblement pas de toutes), a déclaré ce matin que la Procréation Médicalement Assistée (PMA) ne figurera pas dans le projet de loi « Familles » actuellement en préparation.
En dépit des promesses et des engagements de François Hollande, du gouvernement et des socialistes, les femmes et en particulier les lesbiennes se voient encore une fois sacrifiées sur l’autel du conservatisme, de la lesbophobie et des stratégies électoralistes des décideurs politiques.
Le gouvernement n’a pas le courage de ses opinions, ni celui d’appliquer tout simplement le programme pour lequel il a été élu. Majoritaire à l’Assemblée Nationale et au Sénat, le parti socialiste renonce à son identité de réformateur social par crainte d’une sanction dans les urnes.
Le PS recule sur nos droits, et cède aux conservateurs qui ne voteront pourtant jamais pour lui. Sur la PMA comme sur de nombreuses autres questions, il désespère toutes ses électrices et tous ses électeurs, les lesbiennes et les autres, qui attendent de lui de la rectitude, du courage et le changement.
Nous, femmes lesbiennes, bi, trans, hétéro, ne pouvons plus supporter d’être traitées en sous-citoyennes et exigeons nos droits : celui de faire un enfant si, quand et comme nousle souhaitons, celui d’être reconnues légalement comme parents de nos enfants, que nous les ayons portés ou pas, dans le mariage comme en dehors.
Afin de faire entendre que nous ne renoncerons jamais à ces droits fondamentaux, nous appelons à un rassemblement de toutes celles et tous ceux qui se retrouvent sur cette exigence, ce lundi 6 janvier (19h, au 11 rue de Constantine, Paris 7, métro Invalides).

Plus d’informations sur la page facebook du rassemblement de ce soir