Anne est sophrologue et vit dans la campagne rennaise avec sa femme. Elle a été mariée pendant 15 ans avec un homme jusqu’au jour où sa route croisa celle de Marie. Après une longue période de remise en question, Anne vit désormais son homosexualité comme une chance : celle de mieux se connaître intimement. Chaque mois, elle partagera avec nous sa vision de ce que veut dire être lesbienne dans notre société moderne. Extrait de la chronique publiée dans le numéro 95 de Jeanne Magazine.

Le premier jour du reste de votre vie

Vous vivez en couple avec un homme depuis plus de 10 ans. Ou moins, peu importe. Vous êtes peut-être même mariée, vous avez des enfants. Et un jour, votre vie vole en éclats. Vous contemplez au sol les bouts de ce que vous pensiez être une vie bien remplie et heureuse. Et comble de la situation, vous devez cette révélation à une femme. Cette femme que le destin a mise sur votre route et qui remet toute la suite de votre parcours en question. Car c’est désormais Elle qui fait battre votre cœur sans que vous ne compreniez pourquoi.

Cette écrasante vérité soulève avec elle des dizaines de questions : Qu’est-ce qu’il m’arrive ? Pourquoi moi ? Comment je vais faire ? Est-ce que ça va passer ? Est-ce que j’ai bien sorti la tarte du four ?… Les réponses, vous ne les avez pas (enfin, pour la tarte, vous êtes allée vérifier). Mais les jours passent et votre amour pour elle se développe. Vos questions laissent place à des sensations de déjà-vu. Vous rembobinez le film de votre vie et vous comprenez mieux le ventre noué de vos jeunes années lorsque vous jouiez avec votre copine d’école. Vous mettez un mot sur l’attirance que vous ressentiez pour votre colocataire à l’université. Vous comprenez pourquoi à 23 ans après une soirée bien arrosée vous avez crié votre amour éternel à Véro, rencontrée à peine 2h avant. Mais en fonction de vos origines et de votre éducation, la pression sociale peut avoir pris le dessus et étouffer ces sentiments tout juste naissants…

Il n’est jamais trop tard pour être lesbienne

Et puis le mot s’impose jour après jour et lettre après lettre dans votre esprit : vous êtes lesbienne… depuis toujours. Il nourrit, à son tour, de nouvelles questions : Comment le dire à mon mari ? Comment l’annoncer à mes enfants, à mes parents ?

Une chose est sûre, il n’est jamais trop tard pour être lesbienne. Et si le chemin vers l’affirmation de soi paraît long et sinueux, il est surtout intime et libérateur.

Alors maintenant, quoi faire ? Car si vous brûlez de découvrir ce qui vous attend dans ce nouveau départ, il faut bien d’abord l’annoncer à votre mari. Chaque histoire est particulière, il y a cependant des conseils qui peuvent être utiles à toutes. Voici donc mes 5 recommandations pour traverser ce tsunami émotionnel le plus posément possible.

(…)

Retrouvez la chronique en intégralité dans le numéro 95 de Jeanne Magazine.

Soutenir les initiatives lesbiennes, c’est soutenir notre visibilité, notre existence. En rejoignant Jeanne, vous appartenez à une communauté qui fait bouger les lignes.