Sortir avec une hétéro : est-ce une bonne idée ?

La rédac' 8 janvier 2014 26
Sortir avec une hétéro : est-ce une bonne idée ?

Elle te plaît et vous vous entendez bien. Elle sait que tu es homo et tu sens bien que votre relation pourrait déraper. Elle s’est confiée, elle aimerait avoir une expérience avec une fille, et toi, plusieurs fois tu t’es dit «  hum, je l’embrasserai bien. » Mais sortir avec une hétéro est-ce une bonne idée ?

Une bouffée d’air frais : Si tu es du genre à fréquenter le milieu homo, pour toi une hétéro, c’est une bouffée d’air frais. C’est nouveau, aucune de tes ex ou amies n’est sortie avec, elle n’a pas d’étiquette ni de réputation. Si, par contre, tu navigues hors milieu, ça ne changera pas tes habitudes, vous pourrez continuer à sortir comme d’habitude et faire connaissance avec vos ami(e)s respectifs.

Active/Passive : Si tu es active et bien ça tombe bien, ça va être à toi de la mettre en confiance, à toi de la guider dans ses premiers pas. Et si tu es passive, il faudra peut-être t’armer de patience, il y a de fortes chances que vous discutiez des heures avant de passer à l’acte. 

Références lesbiennes : Si tu lui dis Ellen De Generes, Sarah Waters, Shane et The L Word, elle risque de te regarder avec de grands yeux. Et oui, il y a fort à parier qu’elle n’ait pas regardé les mêmes films que toi, ni lu les mêmes livres, du moins pas encore… Il va falloir lui faire l’apprentissage de la culture lesbienne ! Et si toi non plus tu n’y connais rien, c’est une bonne occasion de vous mettre à la page ensemble.

Bon coup au lit : les filles hétéros sont-elles de bon coup pour les filles homos ? Là aussi, il va sans doute falloir être patiente. Elle n’a jamais couché avec une fille alors ça peut prendre du temps. Rome ne s’est pas faite en un jour et ça n’est pas en une nuit que l’on devient un bon coup. Hein les filles ! Amener un fille à l’orgasme demande de l’expérience ou des filles d’expérience. Vrai ou pas ?

Coming out : Aujourd’hui, on peut penser que le fait d’avoir une copine ou un copain, au final tout le monde s’en fout. Mais voilà, entre son fantasme et ta réalité, il y a un gouffre. C’est drôle, divertissant de sortir avec une fille, mais les hétéros sont-elles prêtes à aller plus loin ? Si c’est pour un plan cul, il te faudra être claire dès le début sur vos attentes réciproques. Si c’est une vraie histoire, son cheminement sera plus long. Il faudra qu’elle accepte le fait d’être bisexuelle ou homo et de faire son coming out à sa famille et à ses ami(e)s, on connaît, on l’a fait…..

Fidélité : Si c’est juste pour un plan cul et que tu es célibataire alors éclate-toi. Il n’est pas toujours clair pour une fille hétéro qui couche avec une fille homo de considérer cette relation comme étant sérieuse. Elle couchera sûrement en même temps avec des mecs pour plusieurs raisons : parce qu’elle aime ça, parce qu’elle a besoin de sentir un homme dans son lit, et  pour plein d’autres raisons. Donc dès le départ, vos attentes doivent êtres claires, et si elle te dit que c’est juste pour essayer c’est que c’est pour essayer. Ne te fais pas de films…

Son entourage : Il y a de grandes chances pour que la plupart ses ami(e)s soient hétéros. Elle a probablement une lesbienne ou un gay dans son entourage, mais pas beaucoup plus. Si ses ami(e)s sont ouverts d’esprit ça peut être une super histoire et l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes. Mais si au contraire ses potes sont du genre coincés cela va être compliqué de faire des choses ensemble, voire même, cela pourrait créer des tensions dans votre couple. Enfin, si tous ces amis sont homos, et bien dis toi qu’il ne manquait que toi !

Conclusion : Sortir avec une hétéro pour un plan cul c’est top. Cela permet de retrouver nos premiers moments quand nous avons découvert pour la première fois le corps d’une femme. Cette sensation qui sonne vraie, ce désir qui vient du ventre. Si c’est pour une histoire sérieuse il va falloir que tu sois patiente, et garder en tête que ce n’est pas parce qu’elle couche avec une fille qu’elle est définitivement lesbienne ou bisexuelle. Etre homo c’est une culture, des codes, un chemin personnel d’acceptation de soi et de celui de son entourage. Et même si, au final, toutes les histoires sont différentes et rien n’est jamais figé, amuse-toi et surtout sois toi-même.

26 Commentaires »

  1. Marie de l Oise 8 janvier 2014 à 13 h 15 min - Répondre

    Très bien votre article « sortir avec une hetero ». Je retrouve l’humour de la musette. Merci continuez sur cette lancée.

  2. Pascale Sanceo 8 janvier 2014 à 14 h 58 min - Répondre

    Très bien fait. Bon courage! Je connais et c’est pas gagné…

  3. Scoubidouwha LezCommunity 8 janvier 2014 à 23 h 38 min - Répondre

    La seule chose que l’article ne dit pas.. c’est qu’a priori, on se croit toutes plus ou moins hétéros (par définition même si je suis contre cette théorie) avant de tomber amoureuse d’une fille … 🙂 Et si sortir avec une hétéro, c’était tout simplement sortir avec une lesbienne qui s’ignore, une lesbienne en devenir 😉

  4. imago 3 février 2014 à 16 h 57 min - Répondre

    C’est un très bel article 🙂 Après, c’est sûr qu’on trouve tous les cas de figure, j’aurais tendance à dire qu’une hétéro ne se « limitera » pas à sa partenaire mais il y a aussi des couples ouverts qui lui permettront de retrouver ces sensations-là. Ma copine est bisexuelle et elle m’a expliqué qu’en sortant avec une fille, elle aurait besoin de retrouver le contact masculin régulièrement, mais comme elle a l’habitude d’avoir des relations ouvertes ça ne l’a jamais bloquée.

  5. Colline 29 mars 2014 à 23 h 19 min - Répondre

    Sympa votre article! Je rajouterais juste que sortir avec une hétéro, c’est aussi s’exposer à un possible revirement de situation… même après dix ans de vie commune affichée lesbienne… C’est du vécu! Les filles, faites attention où vous mettez les pieds! 😉

  6. Célia 2 avril 2014 à 13 h 18 min - Répondre

    Je ne suis pas tout à fait d’accord peut-être parce que je n’ai eu que des relations hétéro. Même si il existe plusieurs cas de figure et que tout le monde est différent, pour ma part je tombe amoureuse de la personne et non si c’est une fille ou un garçon. Je ne me considère pas hétéro, bi ou lesbienne, juste très ouverte à ce qui m’entoure 🙂

    • bluebird 1 mai 2014 à 10 h 24 min - Répondre

      Assez d’accord avec Célia. J’ai toujours été avec des hommes et me voilà depuis plus de 4 ans en coule avec une charmante lesbienne que j’aime. Je n’ai pas besoin d’aller voir ailleurs ou retourner dans les bras d’un homme. Pour autant si demain cette relation se termine (ce que je ne souhaite absolument pas), je ne sais si am prochaine relation sera avec une femme ou un homme mais ce qui est sûre c’est quelle sera avec la personne que j’aime…
      Je ne sais si je suis devenue lesbienne et ne me pose même pas la question. J’aime cette personne non pour l’aspect sexué de la relation mais pour ce qu’elle est !!!

  7. Alice 25 mai 2014 à 12 h 49 min - Répondre

    Chère amies, si je puis me permettre cette innocente remarque. Aimer qui on veut, fait preuve d’une grande liberté, que peu de monde s’accorde. Les hétéro pures sont totalement ébranlées dans leur identité s’il leur arrive d’être séduites par une femme.

    Y’en a qui mettront 10 ans à se l’admettre, parce qu’éduquées, formées, façonnées dans l’idée de la beauté du couple homme, femme…. 10 ans de psychanalyse, 10 ans de dénis… C’est comme ça. Croyant s’en mon expérience.:p

  8. Lorena 7 juin 2014 à 11 h 19 min - Répondre

    Bonjour les filles, l’article est très intéressant, mais il ne mentionne pas une question qu’après moi c’est trop important, surtout pour les filles bisexuelles ou hétéro-flexibles. Quoi faire si on tombe amoureuse d’une fille hétéro, mais elle ne désire pas coucher avec toi ou elle est très hétéro, en sachant que c’est seulement pour un plan cul comme dites-vous???

  9. Aurélie 8 juin 2014 à 19 h 58 min - Répondre

    Perso j’ai eu des histoires d’amour avec des hétéros et aussi des plans cul.effectivement parfois le chemin est complexe pour s’assumer mais ça a été mes plus belles histoires…
    Concernant l’aspect sexuel de la chose,je tiens à signaler que nos chères soeurs hétéros ne sont pas de moins bons coups que nous!dans une vraie relation il leur faut parfois du temps,et en ce qui concerne les one shot,elles sont plutôt entreprenantes car ne savent pas si elles recommenceront!
    Qui plus est,elles sont souvent plutôt douées!

  10. Rose 10 juin 2014 à 13 h 56 min - Répondre

    Pour ma part il me semblait être hetero jusqu à ce jour de les 19ans ou j ai basculé pour une femme.
    Avec le temps je peux dire que je sui bi et que j aime les femmes bi ou lesbienne avec un état d esprit qui ne juge pas. C est l amour qui compte.

  11. Leeloo 21 juin 2014 à 10 h 23 min - Répondre

    Sortir avec une hétéro…???
    Personnellement toutes mes exes étaient lesbiennes, depuis peu je fréquente une toute fraîche ex-hétéro qui est par la même occasion maman de deux jeune enfants, et franchement , je n’aurais jamais cru pouvoir tomber dans les bras d’une femme comme elle.
    C’est que du bonheur, on est complice à la ville comme au lit, et cette complicité fait que c’est du pure bonheur,
    Le fait qu’elle était encore hétéro il y a quelques mois fait que l’on prend le temps et  » enseigner l’art et la manière « d’avoir et donner du plaisir à l’autre prend tout son charme.
    Et que ça fait du bien de ne pas être l’exe de l’exe d’une exe qui était l’exe de l’exe de son exe.
    C’est même je pense une base plus solide avec une hétéro ou ex-hétéro qu’avec une lesbienne pure.

  12. SiLoin 10 février 2015 à 22 h 28 min - Répondre

    Et pour une presque hétéro de sortir avec une lesbienne, est-ce une bonne idée ? 😉

    Je me fais volontairement provocante mais le but n’est pas là.
    Il existe simplement des presque hétéros en questionnement et j’en suis

    Envie de « filles » depuis longtemps, j’ai d’ailleurs « franchi le cap » (dieu que je n’aime pas cette expression) il y une dizaine d’années. Quelques mois de vie avec une fille, de vrais beaux souvenirs si ce n’est sa jalousie extrême qui a fini par me faire fuir.

    Le com de Leeloo me rassure presque, me laisse croire que c’est encore possible, même en étant « hétéro » avec un enfant, de pouvoir vivre une belle histoire saphique.

    Je me pose de plus en plus la question de « re » tenter l’aventure, d’y croire à nouveau ou plus exactement d’y croire enfin.
    L’avis de mes proches, de mes collègues, de la maîtresse d’école, du voisin réac ou même du curé du village je m’en balance et je m’en suis tjs balancé. C’était d’ailleurs rigolo à l’époque de voir avec ma copine très visiblement lesbienne dans le look, que finalement c’était moi la pure hétéro à l’époque qui avait envie de « démonstrations » en pleine rue et qu’elle en avait peur.
    Je me rappelle encore avec délectation la tête de mes collègues quand je l’ai prise dans mes bras et embrassée devant eux 😉
    Ça me perdra surement un jour, mais je pars du principe que si je dis ou montre à l’avance qui je suis et ce que j’aime, je coupe un peu l’herbe sous le pied aux éventuels moralisateurs. Leurs montrant que leurs avis m’indiffèrent ils n’ont plus qu’à le garder pour eux et passer leur chemin.

    Mais donc voilà, en plein questionnement sur moi même et avec une forte envie, presque un besoin de discuter et d’échanger sur le sujet, je me retrouve sur ce site et le 1er article sur lequel je tombe est celui-là. Je ne pouvais donc m’empêcher de me poser la question inverse. Est-ce vraiment ce dont j’ai envie/besoin ? Vivre une histoire avec une fille sera-t-il encore possible maintenant que je suis une « honnête mère de famille » ? Comment mon fiston vivra-t-il cela ? N’étant plus seule en cause je ne sais pas vraiment si je dois ou non faire passer mon bonheur avant le sien, ou plus exactement prendre le risque d’ébranler son bonheur pour pouvoir être enfin heureuse ?

    • Litchiie 9 mars 2015 à 16 h 17 min - Répondre

      Je me permet de te répondre car je me reconnais dans ton post, je suis sortie avec une fille pendant 2ans, j’ai tout abandonné pour elle, j’ai fait mon coming out, tous le monde m’a renié mais je m’en contre fiché je ne voyais que par elle… Elle m’a coupé du monde entier jalouse excessive je ne pouvais plus sortir plus avoir d’amis… Et au bout de 2ans elle m’a trompé avec une autre hetero qui voulait testé une fille…
      Finalement est ce que les presque hetero comme tu dis n’attendent pas une relation normale comme on vivrait avec un homme alors que c’est totalement impossible… J’ai tellement souffert que je suis repartie avec un homme avec qui je suis depuis 3ans… Mais je ne revivrais jamais la meme chose… Le sexe ne sera jamais si bien qu’avec une fille l’amour ne sera jamais aussi passionnel aussi fort… mais finalement on est en sécurité… Qu’est ce qui est mieux ? Est ce que ça vaut le coup de secouer toute famille pour une fille qui ne sera pas capable de fidélité finalement… C’est tellement compliqué…

  13. Laeti-- 15 septembre 2015 à 14 h 14 min - Répondre

    Bonjour je vient de lire le de dernier commentaire il y a des filles qui sont fidèles moi et ma compagne cella fait 7 ans que l on n ai ensembles et nous sommes fidèles et très heureuse il suffi d y croire

  14. Diangela 24 janvier 2016 à 15 h 52 min - Répondre

    Litchile, il semble tu l’aies appris à la dure ton identité, mais la renier à cause de la souffrance vécue!? J’ai vécu cela, j’ai fais mon coming out à 48 ans avec une fille dont j’aurais pu être la mêre. J’ai vécu une double vie pendant un an (l’enfer) elle m’a quitté 2 mois après ma séparation avec le père de mes enfants. Mes enfants ne m’ont pas abandonnée. Ce qui me reste d’elle?….être profondément bien dans ma peau de lesbienne. la remercier face à face?…non…la remercier dans l’univers?…oui J’ai bêché dur pour sauver ma tête et mon coeur

  15. Virg 26 janvier 2016 à 10 h 38 min - Répondre

    Je suis dans le cas contraire  » Ex hétéro  » qui sort avec une lesbienne depuis 3 mois et qui en est tombé amoureuse .
    L’article est super  » cliché  » je trouve , dixit ma nana qui ne me reconnaît pas dans l’article .
    Je crois vraiment que le monde est en train de changer , on s’ouvre à l’autre sans étiquettes .. Hétéro / homo / bi on s’en fout ?!? C’est la rencontre qui va tout changer 😉
    J’ai 40 ans , deux enfants , et aujourd’hui heureuse avec ma copine  » lesbienne » lol

  16. elfie 5 février 2016 à 19 h 11 min - Répondre

    Amoureuse d’une hétéro mariee qui a deux enfants…n’ose pas lui dire n’ose rien…comment savoir comment faire…perdue…

  17. Cynthia 29 mai 2016 à 21 h 40 min - Répondre

    Coucou,
    Moi je ne suis pas tout à fait d’accord.Dans mon cas c était moi l hétéro A l époque j’étais mariée avec 2 enfants j’avais 27 ans quand ça m’est tombée dessus.Pourtant je la côtoyait depuis 6 mois!
    Et bien maintenant cela fait plus de 8 ans que je suis avec ma chérie nous nous sommes mariées et nous avons une jolie petite princesse de bientôt 4 mois et je n’ai jamais été aussi heureuse!!

  18. Angel 3 juin 2016 à 9 h 19 min - Répondre

    Ex hetero maman d une petite filleje suis tombée amoureuse d une femme et ça fait 8 ans qu on file le parfait amour nous sommes mariées l année dernière et nous sommes encore parents d un petit garçon….
    Pour vous dire que tout est possible avant elle même dans mes rêves je n aurais pensé sortir avec une fille

  19. kiwis 27 juin 2016 à 20 h 40 min - Répondre

    Je suis tout à fais d’accord avec toi,je suis avec une femme depuis qques mois et je l’aime tellement,pourtant c’est la première fois pour moi,
    Elle est homo ,et au début à eu très peur que je ne retourne avec un homme,je l’ai présenté à mes enfants ils l adore ,et son tput les deux en âges de comprendre,et mon dit maman si tu es heureuse ont l’est pour toi nous aussi. J’ai juste peur pour mon père. Mais j’irai moi même le lui dire..je ne cache pas ma relation avec ma chérie,je fais juste attention a tout c’est gens sans esprits ouvert.
    J’espère que notre histoire durera très longtemps car je l’aime plus que tout,et pourtant c’est la première fois pour moi.
    Bien à vous amitiés.san

  20. Simplement moi 30 juin 2016 à 20 h 25 min - Répondre

    Bjr,
    Je sais depuis quelques années que j’aime les femmes mais personne ne le sait car je n’ai pas eu le courage de faire mon coming out. J’ai cotoyé une femme qui était en couple depuis 4 ans avec un homme. Nous étions amies mais au fil du temps j’ai compris qu’elle étais plus pour moi. Elle a décidé de rompre avec son homme pour une raison inexpliquée.Beaucoup d’amis autour de nous avais compris mes sentiments vu mon attitude et notre complicité … Elle a du partir à l’autre bout de la France donc j’ai décidé de lui avouer mes sentiments. Elle m’a dit qu’elle n’aimait pas les femmes mais que l’on resterai amis. Malheureusement je n’ai plus de nouvelles ou très peu et cette histoire remonte à 4ans.Et pourtant j’aime tjrs cette femme car je ne peux oublier nos moments ensemble et nos regards …

  21. Maeva 29 septembre 2016 à 21 h 05 min - Répondre

    Je suis plutôt du point de vue que de sortir avec une hétèro dépend de l’intention de celle-ci en comparaison avec la notre pour être au clair si la relation est une expérience ou une relation sérieuse… J’ai l’expérience d’être sortie avec une femme qui était hétèro mais c’etait jamais avouée à elle-même être attirée par des femmes

  22. aurel1308 26 octobre 2016 à 14 h 16 min - Répondre

    Sortir avec une hétéro c’est top. je viens d’épouser la mienne 😀 donc profitez et vivez!

  23. Grenouille14 23 décembre 2016 à 10 h 11 min - Répondre

    Complétement d’accord aussi avec Célia et bluebird !
    Après une vie commune de 13 ans avec un homme,, j’ai eue un coup de foudre pour un être humain, une personne. Et j’en suis merveilleusement heureuse.
    Je ne me classe pas dans une catégorie. Je n’ai jamais fais de différence entre homo, bi ou hetero.
    Et ça peut de gens le comprennent, surtout mon entourage.
    Le plus important c’est de profitez chaque jour ♥

  24. Cahouète 23 décembre 2016 à 15 h 17 min - Répondre

    Bonjour,
    Hétéro (en tout cas, c’est ce que je croyais…), mariée, 2 enfants, j’ai récemment littéralement fondu pour une femme.
    On va voir pour la suite, mais c’est vrai qu’elle me fait vibrer, d’une façon que je ne l’aurais pas imaginé. J’ai eu besoin de temps pour accepter ce que je ressentais. Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi vivante.

Rédiger un commentaire »