Nikon Film Festival : Découvrez « Je suis une rencontre invisible » un court-métrage lesbien à soutenir

delon.steph 5 décembre 2016 3
Nikon Film Festival : Découvrez « Je suis une rencontre invisible » un court-métrage lesbien à soutenir

« En fait si tu regardes bien, c’est juste l’histoire d’une rencontre. Ça arrive partout, tout le temps. C’est juste une rencontre ordinaire, comme toutes les autres. Sauf qu’elle doit rester invisible »

Découvrez le court-métrage de Nicolas Doretti Je suis une rencontre invisible réalisé dans le cadre de la 7è édition du Nikon Film Festival, sur le thème « Je suis une rencontre ». L’histoire d’une rencontre entre deux jeunes femmes qui dénonce la lesbophobie. Vous pouvez le soutenir ici.

3 Commentaires »

  1. Brice 6 décembre 2016 à 13 h 48 min - Répondre

    Bonjour,

    Tout d’abord: un grand bravo au réalisateur et aux monteurs et tous les techniciens ayant travailler sur ce projet. Le résultat (en plus du message) est sublime. Du grand art que ce soit la photographie, le montage, … bref.

    Pourrait-on savoir quel matériel a été utilisé pour réaliser ce court-métrage ? (DSLR, micro, logiciel de montage, …?

    En vous remerciant et bonne chance pour le prix du festival.

    Brice

  2. Nicolas D. 7 décembre 2016 à 22 h 18 min - Répondre

    Bonjour Brice,
    Je suis le réalisateur du court, mais aussi le monteur et l’ensemble de l’équipe technique à vrai dire ! 🙂
    J’ai tourné avec un canon 5D mark III et magic lantern. Pour les voix off, nous avons enregistré avec un Blue Yéti, d’où la qualité pas très exceptionnelle, et enfin je monte avec Adobe Première pro et After effects.
    Cdt

  3. isabelle R 12 décembre 2016 à 13 h 04 min - Répondre

    Bravo pour cette belle mise en lumière de la lesbophobie.

    Moi même lesbienne, j’adhère et je kiffe.

    Bravo pour la thématique donc mais aussi la qualité des images.

Rédiger un commentaire »