Samedi 21 mars, s’est dérou­lée à Los Angeles la 26è édition des GLAAD Media Awards, qui récom­pensent les œuvres, les médias et les person­na­li­tés qui soutiennent la commu­nauté LGBT. Sur le red carpet de la cérémonie, Trish Bendix, a posé quelques questions à Sarah Kate Ellis, la présidente des GLAAD (Alliance gay et lesbienne contre la diffamation) l’association américaine luttant contre les discriminations et les attaques faites à l’encontre des personnes LGBT au sein des médias.

La rédactrice en chef du site AfterEllen l’a entre autres interrogé sur une éventuelle création de série comme The L Word, et Sarah Kate Ellis lui a annoncé que c’était « d’actualité », en ajoutant : « J’entends les gens en parler autour de moi et j’ai eu vent de quelques scénarios qui pourraient beaucoup plaire à la communauté lesbienne. »

Time_Sarah Kate Ellis

Time_Sarah Kate Ellis

Une bonne nouvelle de la part de celle qui est présidente des GLAAD depuis janvier 2014, une spécialiste des média respectée et aussi une ardente défenseur des droits LGBT. En 2011, elle a coécrit avec son épouse Kristen Ellis-Henderson, un mémoire intitulé Times Two, Two Women in Love and the Happy Family They Made (Fois deux, deux femmes amoureuses et leur heureuse famille) aux éditions Simon & Schuster. Cette autobiographie constitue une chronique de leurs grossesses simultanées et de leur chemin vers la maternité. Ferventes défenseurs des droits des personnes LGBT, elles figuraient ensemble sur la Une historique du magazine Time titrant « Le mariage gay a déjà gagné ». Elles ont également figuré dans un article de la section Style du New York Times consacré à l’ouverture du mariage pour les personnes de même sexe, le jour de sa légalisation dans l’État de New York, et le couple a fait l’objet d’une web-série documentaire en trois parties produite par le Huffington Post, intitulée Here Come The Brides (« Voici les mariées »). Leur mariage a été le premier à être célébré dans une église épiscopale de l’État de New York et elles sont mères de deux enfants.