Zoom sur Le carteL, la nouvelle soirée lesbienne

delon.steph 29 juin 2016 0
Zoom sur Le carteL, la nouvelle soirée lesbienne

Clara Event nous présente Le carteL, une nouvelle soirée lesbienne et gay friendly, dont la première édition sera organisée au soir de la Gay Pride parisienne, le samedi 2 juillet 2016. 1000 filles, venues de toute la France et d’Europe sont attendues pour cet événement national qui aura lieu dans l’un des plus grands clubs de la capitale, le Club Haussmann. Extrait de l’interview publiée dans le numéro de juin de Jeanne Magazine.

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ? J’ai 28 ans et je travaille dans le milieu de la finance. Tout comme il y a la génération du Club Dorothée, dont je fais partie, je suis également de la génération nostalgique du Pulp. J’ose penser que je suis plutôt assez ambitieuse. Organiser et gérer une soirée seule, c’est énormément de travail. Cependant, on est totalement libre de faire tout ce qui nous passe par la tête, et ça c’est jouissif. Les personnes qui travaillent pour moi et qui m’entourent, sont d’une dévotion sans précédent. Je suis heureuse d’avoir une telle équipe.

A l’occasion de la marche des fiertés à Paris, vous lancez un nouveau concept de soirées « Le carteL ». Pouvez-vous nous en dire plus ? CarteL est un jeu de mot : Le « Kartel » signifie un milieu restreint, tout comme peut l’être le milieu lesbien. En faisant l’impasse sur la drogue et autres substances [sourire]. J’ai décidé de l’écrire de cette façon-là, carteL, pour carte Lesbienne évoluant dans un milieu donc bien défini. Beaucoup de femmes sont reliées entre elles, soit parce qu’elles ont la même ex en commun, ou une amie qui connaît une autre amie etc. L’évènement de la Gay Pride est l’un des rares évènements où l’on peut sortir de ce rouage et rencontrer des personnes de toute la France, voire d’autres pays, que l’on n’aurait peut-être pas rencontrées dans une seule et même soirée. La Gay Pride de Paris rassemble 500 000 personnes en moyenne, des 4 coins de France. La typologie Le carteL reprend les codes de la typologie de la série the The L Word. L’esprit de la soirée est un petit clin d’œil à la série lesbienne The L Word, qui même 10 ans plus tard reste présente dans nos esprits. L’actrice Alice Pieszecki dans la série, trace un schéma, reprenant les liaisons qui peuvent exister entre les différentes filles dans leur entourage. J’en ai fait de même en reprenant différentes villes de France, où certaines filles ont forcément déjà eu à un moment ou à un autre, des « connexions » avec d’autres filles. Autrement dit des ex ou des copines dans d’autres villes que la leur. Personnellement j’ai déjà connu les relations à distance au moins une fois dans ma vie. La Gay Pride était l’occasion rêvée pour proposer ce type de soirée !

A quelle fréquence comptez-vous les organiser ? Si la première soirée est un succès, ce dont je ne doute pas, je souhaite en organiser une tous les 2 mois.

Combien de personnes attendez-vous à cette première soirée ? Oscar Wilde disait « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles ». Avec une certaine ambition, j’espère viser la lune, c’est à dire 1500 personnes. Mais si je garde les pieds sur Terre, recevoir 1000 personnes c’est déjà très bien. [Rires]. Le style sera très éclectique pour satisfaire un grand nombre de personnes, de l’électro, du rnb, dancehall, zouk. Tout comme en amour il faut savoir doser. Etant une ancienne danseuse, je mets un point d’honneur à la danse, avec des spectacles chorégraphiques de danse orientale, et de danse hip hop.Un concours de danse sera organisé le samedi 2 Juillet.

Est-ce important pour vous d’aider à une meilleure visibilité de la communauté lesbienne ? C’est important pour moi, et surtout pour les générations à venir, d’avoir toujours la possibilité de sortir et de se retrouver de temps en temps entre nous. Mais aussi, parce que la visibilité d’une manière globale (médiatique, presse, évènement, circuit…) se porte encore trop souvent sur les gays.

Facebook soirée Le Cartel

Retrouvez l’interview de Clara Event en intégralité dans le numéro de juin de Jeanne MagazineEn vous abonnant à Jeanne, vous permettez à votre magazine 100% lesbien de continuer à vous proposer 90 pages de contenu exclusif chaque mois !

Rédiger un commentaire »