Belgique : 14 communes ont adhéré à la campagne gay-friendly lancée en province de Luxembourg

delon.steph 9 mars 2017 0
Belgique : 14 communes ont adhéré à la campagne gay-friendly lancée en province de Luxembourg

Un premier bilan vient d’être publié, un an après le lancement de la campagne de lutte contre l’homophobie et la transphobie  : « Ma commune, une commune ouverte à tous, une commune gay-friendly » lancée par la Maison Arc-en-Ciel de la province de Luxembourg en Belgique et soutenue par le service social et santé de la Province :  14 communes luxembourgeoises et 430 commerces aux quatre coins de la province y ont adhéré.

Le principe de la campagne est de donner la possibilité aux commerces et services de la province qui offrent le même accueil, la même qualité de services tant aux LGBT qu’aux personnes hétérosexuelles de le signifier en apposant un autocollant gay-friendly à leur vitrine. Dès le lancement de la campagne, une dizaine de commerces et d’hébergements ont contacté la Maison Arc-en-Ciel de manière spontanée pour recevoir l’autocollant. La Maison Arc-en-Ciel a aussi contacté les 44 communes de la province pour les inviter à rejoindre la campagne et à en être les relais auprès des commerces et hébergements de leur territoire. Suite à cela, 14 communes ont rejoint cette campagne : Arlon, Chiny, Florenville, Gouvy, La Roche-en-Ardenne, Libin, Manhay, Meix-devant-Virton, Musson, Nassogne, Paliseul, Vaux-sur-Sûre, Wellin, Vielsalm.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Vielsalm sous la présidence du bourgmestre, Marie-Ange Cornet,  la directrice de la Maison Arc-en-Ciel du Luxembourg a bien ciblé les enjeux de cette campagne qui a débuté en février 2016 : « La campagne gay-friendly, ce n’est pas un simple autocollant que l’on appose sur une vitre. C’est une manière de faciliter les liens, d’encourager l’ouverture d’esprit et la bienveillance. C’est une façon d’annoncer qu’ici, chacun est considéré comme l’égal de l’autre. Si l’on a besoin de dire cela de manière explicite aujourd’hui, ce n’est pas pour rien. Le combat pour l’égalité des chances n’est pas encore gagné. L’actualité politique mondiale le prouve… Mais plus près de nous, dans notre pays, dans notre province, des discriminations ont encore lieu envers la communauté LGBT. Lorsqu’une personne se rend dans un établissement gay-friendly, elle sait qu’elle entre dans un endroit où elle n’aura pas à subir de remarques ou de gestes déplacés. Et donc, l’autocollant permet de rassurer, d’instaurer un climat serein. (…) ».

La Maison Arc-en-Ciel va poursuivre ses contacts, et invite les communes, commerces et hébergements qui souhaitent rejoindre la campagne de la contacter pour recevoir un autocollant gay-friendly : « La journée mondiale de lutte contre l’homophobie approchant (17 mai), ce serait une belle marque de soutien à la diversité si toutes les communes et commerces de la province pouvaient arborer l’autocollant gay-friendly ! » Les communes peuvent également recevoir gratuitement un drapeau arc-en-ciel à hisser le 17 mai.

Rédiger un commentaire »